La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une gastronomie qui tend la main

Le nouveau Refettorio Geneva propose des dîners payants pour financer les repas des plus démunis

Le chef Walter El Nagar est à l’origine du Refettorio Geneva. © Fondazione mater
Le chef Walter El Nagar est à l’origine du Refettorio Geneva. © Fondazione mater

Mathilde Bourge

Publié le 10.03.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Engagement » Si le 14 février dernier était pour beaucoup synonyme de dîner en amoureux pour la Saint-Valentin, cette date marquait le début d’une nouvelle aventure pour le restaurateur Walter El Nagar: l’ouverture du Refettorio Geneva. Ce concept, lancé en 2015 à l’occasion de l’exposition universelle de Milan par le chef italien Massimo Bottura, est une sorte de grand réfectoire où des chefs bénévoles cuisinent des invendus alimentaires à destination des personnes dans le besoin. Milan, Paris, Rio, Merida, New York, San Francisco… Au total, 13 Refettorio ont vu le jour en sept ans. La Suisse, via l’initiative de Walter El Nagar et de son association Fondazione Mater, fait désormais partie de ce grand projet qui tente de réduire le gaspillage alimentaire tout en venant en aide aux plus démunis.

Ne pas rester passif

Walter El Nagar

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00