La Liberté

Un virus de la lecture contagieux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le jury et le public ont été conquis par la lecture de Zoé Vodoz. © Lib/Alain Wicht
Le jury et le public ont été conquis par la lecture de Zoé Vodoz. © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
20.06.2021

La finale de la Lecture Académie opposait dix écoliers samedi matin. Un concours appelé à grandir

Patrick Chuard

Estavayer-le-Lac » Pas facile de lire une histoire face à un auditoire. Zoé Vodoz (11 ans) et les dix finalistes de la Lecture Académie peuvent en dire quelque chose. Il faut parler lentement, poser sa voix, articuler les mots sans oublier les intonations, les liaisons. Et, parfois, surmonter ce trac qui provoque de légers tremblements. Lors de la finale du concours, samedi matin au Sacré-Cœur d’Estavayer-le-Lac, Zoé Vodoz y est parvenue, comme ses camarades, au terme d’une longue préparation.

Le texte qu’elle avait choisi a fait la différence. La société des pépés à adopter, un roman pour la jeunesse d’Emilie Chazerand, raconte l’histoire d’une petite fille riche mais esseulée, qui s’amuse soudain avec un grand-père farceur. Dentier dans le café, chaises raccourcies

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00