La Liberté

Un hiver sans camp de ski

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un hiver sans camp de ski
Un hiver sans camp de ski
Un hiver sans camp de ski
Un hiver sans camp de ski
Partager cet article sur:
09.02.2021

Privées de camps pour cause de pandémie, les écoles fribourgeoises sont forcées de se réinventer

Sophie Gremaud

Ecoles » Si les camps de ski sont synonymes d’une semaine au grand air, ils impliquent également leur lot de dortoirs exigus, de télécabines bondées et de slows collés-serrés durant la fameuse disco du jeudi soir. Des paramètres très peu compatibles avec les règles sanitaires en vigueur. Au détriment des enfants dont le besoin d’évasion se fait cruellement ressentir, les autorités ont interdit la tenue de ces semaines blanches au minimum jusqu’à la fin du mois de mars. Renoncer, reporter, repenser ou réinventer, les alternatives se conjuguent au pluriel dans les établissements scolaires fribourgeois.

Interdiction formelle

«Jusqu’à la mi-octobre, nous travaillions sur un concept de protection afin de pouvoir proposer des camps de ski aux écoles fribourgeoises. Mais avec l’évolution sanitaire, le Conseil d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00