La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Rentrée scolaire: «le cahier des charges des enseignants a beaucoup évolué»

Le retour à la normale pré-covid ne rime pas forcément avec l’absence de défis pour les enseignants et enseignantes de Fribourg, qui s’apprêtent à accueillir les élèves dans leurs classes la semaine prochaine.

Raphaëlle Giossi et Claire Spring (de g. à dr.), nouvelles coprésidentes de la Société pédagogique fribourgeoise francophone (SPFF). © Alain Wicht
Raphaëlle Giossi et Claire Spring (de g. à dr.), nouvelles coprésidentes de la Société pédagogique fribourgeoise francophone (SPFF). © Alain Wicht

Nicolas Maradan

Publié le 18.08.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Le 25 août, dans une semaine exactement, les élèves fribourgeois retrouveront le chemin de l’école. Le point sur la rentrée scolaire avec Raphaëlle Giossi et Claire Spring, coprésidentes de la Société pédagogique fribourgeoise francophone.

Il s’agit de la première rentrée scolaire sans Covid-19, ou presque, depuis trois ans. Quel est votre sentiment?

Nous revenons effectivement à une certaine normalité. Déjà l’an dernier, nous avons pu revivre une année scolaire à peu près ordinaire. Ce qui a été compliqué pour les enseignants, c’était la gestion des quarantaines et de l’enseignement à distance. Mais cela nous fait plaisir de pouvoir travailler sans masque, de revoir les visages. Toutefois, le Covid-19 a toujours des incidences, à la fois sur les enfants et sur les

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11