La Liberté

Le verdict des eaux usées

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La station d’épuration des eaux usées de Zurich fait partie, avec celle de Lausanne, des deux STEP donnant des renseignements sur l’évolution de la pandémie. © DR
La station d’épuration des eaux usées de Zurich fait partie, avec celle de Lausanne, des deux STEP donnant des renseignements sur l’évolution de la pandémie. © DR
Partager cet article sur:
16.12.2020

Nos déchets parlent: le coronavirus est détectable dans les eaux usées. Le projet de recherche suisse sera étendu

Ariane Gigon

Epidémiologie » Elles faisaient, jusqu’ici, les gros titres en révélant la consommation de drogues dans les villes européennes: les analyses des eaux usées sont désormais, aussi, des indicateurs du coronavirus. En Suisse, deux stations d’épuration, à Zurich et à Lausanne, scrutent déjà, avec succès, les traces du SARS-CoV-2. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) veut désormais élargir la recherche.

50

échantillons d’eaux usées = 100’000 tests cliniques

Les scientifiques de l’Institut fédéral suisse des sciences et technologies de l’eau (Eawag) et de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) étaient à Berne début décembre pour présenter leurs résultats. Depuis ce printemps, ils peau

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00