La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La tension est palpable

Pour Guy Parmelin, la semaine a commencé lundi en douceur avec la visite d’un verger à Kirchdorf (BE). Elle pourrait se terminer de manière plus tendue, vendredi à Bruxelles lors de son entrevue avec Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. © Keystone
Pour Guy Parmelin, la semaine a commencé lundi en douceur avec la visite d’un verger à Kirchdorf (BE). Elle pourrait se terminer de manière plus tendue, vendredi à Bruxelles lors de son entrevue avec Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 19.04.2021

Le Conseil fédéral prépare la visite de Guy Parmelin à Bruxelles dans un climat d’indécision

Philippe Boeglin

Suisse-Europe » C’est un peu le monde à l’envers, ironisent certains. En mauvaise posture, l’accord institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne doit compter sur un magistrat UDC, le parti eurosceptique et souverainiste par excellence, pour reprendre des couleurs. Ce vendredi, en effet, c’est Guy Parmelin, président de la Confédération, qui se rendra à Bruxelles pour y rencontrer son homologue Ursula von der Leyen. Une rencontre que le Conseil fédéral a préparée lundi lors d’une séance extraordinaire, dans le plus grand secret. Son porte-parole André Simonazzi n’a pas pipé mot sur les intentions concrètes du gouvernement. Celui-ci en reparlera mercredi .

Apparemment, à écouter des connaisseurs, le Conseil fédéral n’est toujours pas habité par l’union sacrée. L’i

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00