La Liberté

Douze tests par mois plutôt qu’un vaccin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En grande majorité vacciné, le vestiaire fribourgeois n’évoque que très peu la thématique. © Alain Wicht - Archives
En grande majorité vacciné, le vestiaire fribourgeois n’évoque que très peu la thématique. © Alain Wicht - Archives
Partager cet article sur:
09.09.2021

En National League, 10% des joueurs ont refusé la piqûre. Ils sont 4 à Gottéron. L’un d’eux explique pourquoi

Pierre Schouwey

Hockey sur glace » C’est écrit noir sur blanc dans le concept de protection de la National et de la Swiss League: «Tous les joueurs, entraîneurs et membres du personnel doivent avoir un certificat Covid valide à tout moment.» Refroidie par la perspective de devoir aller se faire triturer la narine plusieurs fois par semaine, ou tout simplement convaincue par les bienfaits de la vaccination, une majorité des acteurs du championnat de Suisse est passée par la case piqûre.

Renseignements pris auprès de Swiss Ice Hockey, la couverture vaccinale chez les meilleurs hockeyeurs du pays avoisine les 90%. «Le taux de vaccination en National League est bien plus élevé que celui de la population suisse (un peu plus de 50%, ndlr)», relève Raphaël Berger. En bon patron d’entreprise qui ne veut pas revivre un championnat aussi boiteux que le précédent, le dire

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00