La Liberté

Les entraîneurs suisses, fidèles aux postes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
19.02.2021

Depuis 25 ans, les entraîneurs helvétiques sont majoritaires sur les bancs de première division

Patrick Biolley

Football » Il y a des idées reçues qui ont la vie dure. Comme celle voulant que les entraîneurs étrangers soient majoritaires dans notre championnat. Cela vient de loin et les plus jeunes n’auront certainement pas cette impression, car il faut remonter aux années 80 et au début des années 90 pour trouver une domination de techniciens venus de l’extérieur dans le championnat anciennement nommé ligue nationale A. A l’époque, les Belges, Néerlandais, mais surtout Allemands et Autrichiens étaient légion sur les bancs du pays. Les supporters ayant vécu ces années glorieuses, où des stars telles que Rummenigge ou Stielike foulaient les pelouses helvétiques, sont souvent restés dans cette idée que la cote de l’entraîneur Suisse est faible.

Les choses ont pourtant bien changé depuis le milieu des année

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00