La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les Picos sont de retour au bercail

Heureux de retrouver leurs lits, mais surtout d'avoir participé, 35 000 scouts ont quitté Ulrichen

Les scouts ont pu profiter de leur camp fédéral en Valais pendant deux semaines. Alain Wicht © La Liberté
Les scouts ont pu profiter de leur camp fédéral en Valais pendant deux semaines. Alain Wicht © La Liberté

Zoé Luthi

Publié le 07.08.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Scouts» Il est toujours plus difficile de ranger son sac de couchage que de l’installer. Hélas, le camp fédéral de scouts Mova a touché à sa fin jeudi, après deux semaines de rassemblement. Les 35 000 jeunes âgés de 6 à 18 ans ont quitté Ulrichen (VS) entre vendredi et samedi. Parmi eux, 700 ont pris le train vers le canton de Fribourg.

Dans un wagon spécialement affrété entre Sion et Lausanne, les huitante-cinq Picos (pionniers cordiers) fribourgeois partagent leurs derniers moments de camaraderie. « Tout le monde est fatigué. Certains papotent encore un peu, d'autres dorment », décrit au téléphone la cheffe de camp Pauline Gambini, alias Loutre, une des 17 responsables des Picos. Le prochain rassemblement fribourgeois n’aura pas lieu avant l’année prochaine.

« J’ai découver

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11