La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Il y a 50 ans, un Fribourgeois mourait dans une catastrophe ferroviaire en France

Le 16 juin 1972, le Fribourgeois Fernand Page, cuisinier à Paris, était impliqué dans l’effondrement du tunnel ferroviaire de Vierzy. Il mourra deux jours plus tard

Le Fribourgeois Fernand Page fait partie des 108 victimes de l’effondrement du tunnel ferroviaire de Vierzy. © DR
Le Fribourgeois Fernand Page fait partie des 108 victimes de l’effondrement du tunnel ferroviaire de Vierzy. © DR

Natasha Hathaway

Publié le 17.06.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Histoire » Il y a 50 ans, le 16 juin 1972, 108 personnes sont mortes et 130 ont été blessées dans l’effondrement du tunnel ferroviaire de Vierzy (F) dans l’Aisne près de Soissons. Ce drame est à ce jour la troisième catastrophe ferroviaire la plus meurtrière de France. Parmi les victimes, le Fribourgeois Fernand Page, né en 1914 dans le village de Cormanon sur la commune de Villars-sur-Glâne.

C’est son petit-neveu, portant également le nom de Fernand Page, qui retrouve sa trace alors qu’il mène des recherches généalogiques sur sa famille, depuis les années 80. La commémoration du souvenir qui a eu lieu jeudi à Soissons et à Vierzy et réunissant une soixantaine de personnes, selon les médias locaux, offre l’occasion de revenir sur cet événement.

.embed-container { position:

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11