La Liberté

Du patinage artistique au yoga, un art du mouvement

Pratiquer le yoga en allant à la découverte de soi sans prise de tête, c’est le défi que relève Coline Cattin.

Coline Cattin, 26 ans, propose des cours de yoga dans une spontanéité qui donne envie. © Orane Jan du Chêne
Coline Cattin, 26 ans, propose des cours de yoga dans une spontanéité qui donne envie. © Orane Jan du Chêne

Lara Bertholet

Publié le 11.02.2023

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Coup de cœur » Dans les dédales de Bluefactory, un mardi soir, vous avez peut-être été attiré par un parfum d’encens qui embaumait les couloirs, avant de tomber sur des yogis pratiquant avec enthousiasme le «chien tête en bas». Ces mots ne vous sont peut-être pas encore familiers, pourtant la pratique du yoga gagne en popularité. En dehors des studios aseptisés et des salles de gym aux odeurs de magnésie froide, Coline Cattin infuse du haut de ses 26 ans une ambiance authentique, chaleureuse et novatrice dans les cours qu’elle guide. Ancienne patineuse artistique de haut niveau, cette sportive née traverse la vie avec assurance, rires et spontanéité, tout en cherchant à faire connaître aux autres ce qui la fait exister: le mouvement. Qu’il soit interne ou externe, contrôlé ou instinctif, il lui permet d’exprimer ce qu’elle ressent et représente pour elle un véritable outil au quotidien.

«Le mouvement permet à Coline d’exprimer ce qu’elle ressent et représente pour elle un véritable outil au quotidien.»
Lara Bertholet

Diplômée depuis quelques années du titre de physiothérapeute, Coline navigue dans son approche du yoga entre un aspect médical rigoureux et une intuition qu’elle nourrit depuis son jeune âge, bercée par la volonté d’apprendre et de transmettre. Cette double casquette lui donne l’avantage d’offrir une expertise privilégiée aux nombreuses personnes qui fréquentent ses cours, même si elle avoue parfois «ne pas se reconnaître dans le cliché de la prof de yoga», confie-t-elle en souriant. Elle tente de se détacher d’une image jugée trop lisse que l’on peut avoir, qui penserait la pratique d’une manière trop extrême ou psychorigide.

«Elle insiste sur la nécessité de construire des ponts à l’intérieur de soi, pour se reconnecter à [son] corps.»
Lara Bertholet

Au contraire, si Coline a gardé la rigueur de ses années de patinage, elle revendique une approche détendue et sans chichi du yoga, où la personne qui pratique se rend simplement à la rencontre d’elle-même lorsqu’elle le peut. Et ça fait du bien! Elle insiste sur la nécessité de construire des ponts à l’intérieur de soi, pour se connaître et se reconnecter à un corps avec qui on rechigne souvent à être ami. Renversement garanti!

Pour plus d’informations sur les cours de Coline, consultez sa page web Le Yoga sur mon chemin

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11