La Liberté

L’ambassadeur d’Italie tué au Kivu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les embuscades et les kidnappings sont monnaie courante dans cette région en proie à une insécurité endémique depuis un quart de siècle. © Keystone
Les embuscades et les kidnappings sont monnaie courante dans cette région en proie à une insécurité endémique depuis un quart de siècle. © Keystone
Partager cet article sur:
23.02.2021

Un diplomate a fait les frais d’une attaque dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC)

Maria Malagardis

Afrique » Sur Whatsapp, la photo circulait déjà hier en début d’après-midi. Elle montrait Luca Attanasio, 43 ans, en jeans et lunettes noires, quelques minutes avant son départ avec des humanitaires, le matin même à Goma, la capitale du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). L’ambassadeur d’Italie, en poste à Kinshasa, la capitale, avait décidé de se rendre dans cette lointaine province pour accompagner une mission du Programme alimentaire mondial (PAM) qui se rendait à Rutshuru, à moins de 70 kilomètres. Ils n’y sont jamais arrivés.

«Réseaux affairistes»

Vers 10 heures du matin, le véhicule du PAM ne se trouvait encore qu’à une quinzaine de kilomètres de Goma lorsqu’il est tombé dans une embuscade. Selon les premières informations disponibles, c’est le chauffeur qui aurait d’abord été tué. Puis l’ambassadeur et son garde du corps, également italien, auraient été à leur tour la cible de tirs, au moment où les assaillants tentaient d’enlever le dip

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00