La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«L’exigence d’exemplarité»

Publié le 18.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Spécialiste de la gestion des ressources humaines et formateur, Stéphane Rolle (photo Keystone) dirige Inesma, société spécialisée, et préside HR Fribourg, l’association professionnelle.

Connaissez-vous des situations en entreprise où des dirigeants s’arrogent des petits privilèges?

Stéphane Rolle: L’exigence d’exemplarité est particulièrement élevée pour les dirigeants des entreprises. L’exemplarité s’applique surtout aux principes et aux valeurs communiqués par l’entreprise. Lorsque ces dirigeants se mettent en porte-à-faux par rapport aux valeurs qu’ils sont censés représenter, ils perdent leur crédibilité. Probablement que les instances du CS ont jugé que les actes d’Antonio Horta-Osório, président sortant de Credit Suisse, lui ont fait perdre sa crédibilité, auprès de ses partenaires et de ses collaborateurs. En revanche, pour le champion de tennis Novak Djokovic, le cas de figure est un peu différent: il est sa propre entreprise. Lorsqu’i

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00