La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La «fierté folle» déferle sur Berne

Samedi aura lieu la Mad Pride à Berne. Son but: déstigmatiser les personnes atteintes de maladies psychiques.

Après une première édition suisse en 2019, la Mad Pride a dû attendre deux ans pour défiler à nouveau. Mais le cortège 2023 est déjà prévu. © DR
Après une première édition suisse en 2019, la Mad Pride a dû attendre deux ans pour défiler à nouveau. Mais le cortège 2023 est déjà prévu. © DR

Sevan Pearson

Publié le 16.06.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Santé mentale » «On est malade, mais on est quand même des personnes.» Pascal, souffrant d’une affection psychique, va participer samedi à Berne à la deuxième édition de la Mad Pride en Suisse. La Mad Pride? Littéralement, la «fierté folle», un défilé qui vise à lutter contre la stigmatisation des personnes atteintes dans leur santé mentale.

«Il y a trop souvent la tendance à caricaturer la maladie psychique», déplore Pascal qui a appris la tenue de l’événement via l’Association fribourgeoise action et accompagnement psychiatrique (AFAAP) dont il est membre. Un exemple de stigmatisation? «Lorsque l’on critique le fait que l’on ne travaille pas ou lorsque nous sommes soumis à des injonctions comme «bouge-toi» ou «secoue-toi», notamment», illustre

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11