La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Face aux chercheurs, l’UE ne bouge pas le petit doigt

Face aux chercheurs, l’UE ne bouge pas le petit doigt © Keystone-photo prétexte
Face aux chercheurs, l’UE ne bouge pas le petit doigt © Keystone-photo prétexte

Guillaume Chillier

Publié le 09.02.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

L’initiative «Stick to Science» destinée à réintégrer pleinement la Suisse et le Royaume-Uni au programme de recherche «Horizon» et son budget de près de 100 milliards de francs ne perturbe aucunement la Commission européenne. Sa commissaire à l’Innovation, la Recherche, la Culture, l’Education et la Jeunesse, Mariya Gabriel a déclaré ce mercredi matin en conférence de presse «qu’il n’y a pas de cherry picking» possible.
 
Entendez: ces deux pays ne peuvent pas prendre ce qui les arrange de l’Union européenne sans se plier à aucune condition. Une position répétée par l’Union européenne depuis le Brexit et la fin des négociations sur l’accord-cadre. La commissaire a rappelé que le statut de pays tiers de la Suisse est lié à un processus «b

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11