La Liberté

Deux fois et demie le tour de la Terre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sebastian Rauber et ses coéquipiers ont avalé leurs plus de 6000 km surtout durant la nuit, après le travail. Charly Rappo
Sebastian Rauber et ses coéquipiers ont avalé leurs plus de 6000 km surtout durant la nuit, après le travail. Charly Rappo
Partager cet article sur:
27.03.2021

Marquant traditionnellement la fin de la saison de ski de fond, la ski-24 a dû se réinventer pour exister

Patrick Biolley

Ski de fond » En cette période, le col des Mosses prend normalement des allures festives. Des centaines de fondeurs s’y retrouvent pour un marathon de 24 heures. Le but de la compétition: comptabiliser le plus de kilomètres par équipe ou en solitaire en deux tours de petite aiguille. Un défi qui plaît, vu qu’il a attiré ces dernières années quelques grands noms de la discipline tels Vincent Defrasne (médaillé d’or olympique en biathlon à Turin en 2006), Nathalie von Siebenthal ou Candide Pralong. Mais voilà, Covid-19 oblige, la compétition de fin de saison ne peut se dérouler dans son état naturel.

Après avoir été contraint à l’annulation l’année passée, le comité d’organisation a cherché une solution de repli vu que la situation n’était à nouveau

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00