La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«La quarantaine et l’isolement doivent être réduits à cinq jours»

Co-président du Groupement industriel du canton de Fribourg, Philippe Zbinden s’inquiète des répercussions de l’absentéisme sur le fonctionnement du tissu industriel et se rallie derrière les associations du milieu qui prônent une réduction de la durée des quarantaines et des isolements.

Philippe Zbinden, co-président du groupement industriel du canton de Fribourg (GIF)
Philippe Zbinden, co-président du groupement industriel du canton de Fribourg (GIF)

Claire Pasquier

Publié le 11.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Trois questions à Philippe Zbinden 

Craignez-vous l’évolution épidémique de ces prochaines semaines?

J’ai toujours évité de faire des prédictions, car cette épidémie nous a réservé beaucoup de surprises. Actuellement, on n’est pas dans une situation dramatique, mais très compliquée. Ça fait deux ans que l’on s’adapte en permanence aux restrictions et aux changements. Nous sommes rodés, mais la situation pourrait empirer rapidement. En tous les cas, il ne faudrait surtout pas nous remettre dans une situation de confinement. On le voit, les entreprises sont très bien organisées selon les directives émises par la Confédération ou par le canton et les respectent.

Le GIF se range-t-il derrière la volonté de réduire quarantaines et isolements? 

Oui, tout &agr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00