La Liberté

La «fille du lac» devenue capitaine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Nathalie Weyermann aime vivre près de l’eau, qui la détend et l’apaise. © Alain Wicht
Nathalie Weyermann aime vivre près de l’eau, qui la détend et l’apaise. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
28.10.2021

A Gletterens, Nathalie Weyermann est la seule garde-port féminine du lac de Neuchâtel. Portrait

Chantal Rouleau

Gletterens » «Je suis une fille du lac, une lacustre. J’aime travailler à l’extérieur, prendre soin de la nature.» Sur le sentier menant vers la plage de Gletterens, au cœur de la réserve naturelle de la Grande Cariçaie, Nathalie Weyermann pointe le sol du doigt. «Là il y a un trou. Cela signifie qu’il y a un terrier de castor. Ils font des trous pour respirer», explique-t-elle. Depuis 2016, la Vulliéraine de 54 ans est capitaine du port de Gletterens, seule femme à occuper ce poste sur le lac de Neuchâtel. Si la casquette a été difficile à enfiler au départ, elle la porte aujourd’hui avec aisance. «J’ai dû faire ma place. Le domaine nautique est un monde d’hommes et les gens étaient plutôt sceptiques», confie-t-elle avant d’aller mettre ses habits de travail pour aller nettoyer les pontons.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00