La Liberté

ChatGPT redéfinit l’apprentissage pour les étudiants

L’intelligence artificielle a conquis bon nombre d’étudiants à l’heure des révisions et rendus de travaux. Peut-on réellement s’y fier?

ChatGPT représente une nouvelle ressource pour personnaliser son apprentissage. © Héloïse Hess
ChatGPT représente une nouvelle ressource pour personnaliser son apprentissage. © Héloïse Hess

Marie de Saint Périer

Publié le 09.12.2023

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Nouvelles technologies » L’intelligence artificielle (IA) est au cœur des innovations technologiques de ces dernières années. C’est ainsi qu’a vu le jour le chatbot ChatGPT «Generative pre-trained transformer», basé sur l’architecture 3.5 et créé par la société d’Elon Musk. Développé par OpenAI, il permet de générer des textes automatisés en n’offrant qu’une seule réponse possible, ce qui diffère des autres moteurs de recherche.

Paysage éducatif transformé

ChatGPT ouvre de nouvelles perspectives dans le monde de l’apprentissage, témoigne Jules Trede, 21 ans, étudiant en psychologie à l’Université de Fribourg: «Au début, j’ai commencé à utiliser ChatGPT par pure curiosité. J’ai ensuite découvert les diverses fonctionnalités que cet outil proposait, et cela m’aide dorénavant au quotidien.»

Cependant, afin d’optimiser les recherches faites sur cette plateforme, il est important de bien savoir l’utiliser. Emmanuelle Salietti, 31 ans, qui travaille au service de didactique universitaire et compétences numériques de l’Université de Fribourg, relève ainsi: «Il faut définir clairement ses objectifs. Il est important d’attribuer un rôle à ChatGPT et de lui demander de répondre étape par étape, tout en utilisant une thématique pour chaque conversation.»

Concernant le milieu de l’éducation, ChatGPT permet aux étudiants une compréhension approfondie de concepts à l’aide d’explications détaillées. «Cela m’a permis d’optimiser mon temps de travail, en perdant moins de temps à la synthèse d’informations», ajoute Jules Trede. L’intégration de ChatGPT dans les études pourrait marquer une étape significative vers une éducation plus personnalisée et accessible. Si cet outil entend révolutionner la manière dont les étudiants abordent l’apprentissage, il ne faut pas oublier qu’il ne peut pas remplacer notre cerveau. ChatGPT est-il un outil de support ou l’instrument d’une paresse estudiantine?

Fiabilité restreinte

L’IA n’égale pas une expertise humaine, comme le souligne Emmanuelle Salietti. «Elle donne des informations très utiles, mais peut avoir des erreurs. C’est fiable, mais jusqu’à un certain point. Il faut toujours connaître le sujet pour pouvoir bien l’utiliser. L’expertise humaine reste de ce fait fondamentale.»

A double tranchant, les outils pour détecter ChatGPT jouissent aussi d’une fiabilité restreinte. Sa présence dans un texte reste encore difficile à prouver, comme le témoigne Emmanuelle Salietti. «Il existe des outils de détection de ChatGPT, mais ils ne sont pas fiables à 100%. C’est pour ces motifs que l’Université de Fribourg a choisi de ne pas les utiliser. Mais pour que les étudiants puissent utiliser ChatGPT, il leur est toutefois important de connaître les directives propres à leur faculté.» L’IA reste un domaine qui ne cesse d’évoluer, et sa technologie ne cesse d’être perfectionnée. Qui sait ce que l’avenir nous réserve?

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11