La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Se réveiller de l’ébriété numérique»

Bercés de mirages, nous avons laissé les écrans tapisser nos sociétés. Comment reprendre le contrôle?

Pour Vincent Courboulay, «il faut refaire du numérique une question sociale et environnementale». © Adobe Stock
Pour Vincent Courboulay, «il faut refaire du numérique une question sociale et environnementale». © Adobe Stock

Thierry Raboud

Publié le 27.03.2023

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Interview » Peut-on se passer des géants du numérique, ces démiurges contemporains dont les outils ont colonisé nos intimités mais aussi nos services publics, nos écoles, nos démocraties? «Non, bien sûr que non, mais ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas se préparer à s’en séparer», répond Vincent Courboulay, qui vient de signer un Manifeste pour un numérique responsable, constat d’échec agrémenté de 25 propositions pour reprendre le contrôle.

Derrière la fascination, une aliénation, que plusieurs essais tentent de désamorcer en dépassant l’opposition caricaturale entre retour à la bougie et idolâtrie numérique (lire ci-dessous). Tout débrancher? «Technocritique» sans être technophobe, Vincent Courboulay en appelle plutôt &agra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11