La Liberté

Une Africaine dirigera l’OMC

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Âgée de 66 ans, Ngozi Okonjo-Iweala a été numéro 2 de la Banque mondiale. Keystone
Âgée de 66 ans, Ngozi Okonjo-Iweala a été numéro 2 de la Banque mondiale. Keystone
Partager cet article sur:
16.02.2021

La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala est désignée nouvelle directrice générale après des mois de blocage

Damien Dole

Multilatéralisme » La désignation de Ngozi Okonjo-Iweala hier signe la fin d’un feuilleton de plusieurs mois à la tête de l’Organisation mondiale du commerce, l’une des institutions financières les plus puissantes au monde. Une officialisation sans surprise puisque la Nigériane était, depuis le 5 février, la seule candidate, mais un soulagement pour l’OMC, créée en 1995. L’annonce à la mi-mai du départ de son directeur général, le Brésilien Roberto Azevedo, l’avait plongée dans l’attente, en pleine récession mondiale, accompagnée de complications dans les échanges commerciaux entre pays pour des raisons sanitaires. Azevedo avait opéré son retrait anticipé en août, un an avant la fin de son mandat en 2021 pour des raisons personnelles disait-il – le dernier jour de son mand

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00