La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Corée du Nord: «La situation sanitaire est grave»

L’intrusion du variant omicron en Corée du Nord va être catastrophique, de l’avis d’Antoine Bondaz. Interview

Malgré la crise sanitaire, le régime de Kim Jong-un se met en scène pour montrer qu’il n’est pas affaibli comme on pourrait le croire. © Keystone
Malgré la crise sanitaire, le régime de Kim Jong-un se met en scène pour montrer qu’il n’est pas affaibli comme on pourrait le croire. © Keystone

Thierry Jacolet

Publié le 13.05.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Corée du Nord » Habituée à faire bande à part, la Corée du Nord a fini par être rappelée à l’ordre par le Covid-19. Le pays a désormais sa place sur la carte mondiale de la pandémie. Masqué, le président Kim Jong-un a annoncé hier les premiers cas du variant omicron identifiés dans la capitale Pyongyang, plus de deux ans après le début de la première vague en Chine. Beaucoup d’observateurs doutaient d’ailleurs de l’exception nord-coréenne. «La situation sanitaire est grave», observe Antoine Bondaz, chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, à Paris. Pas de quoi faire perdre les bonnes vieilles habitudes aux autorités: elles ont procédé dans la foulée à trois tirs de missiles balistiques de courte portée…

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11