La Liberté

Sur les gros chantiers CFF,qui se soucie du personnel?

Romain Pilloud, contremaître génie civil, Marsens

Publié le 07.02.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

J’aimerais réagir à l’article du 30 janvier sur les travaux des CFF («De nombreux chantiers en 2024»). On peut se réjouir qu’ils investissent beaucoup. Une bonne partie de ces montants vont pour les travaux de gros œuvre (terrassements, canalisations, béton armé, etc.) et de gros acteurs fribourgeois se sont bien positionnés dans ce domaine. Cependant, il est bon de faire savoir à quel point les chantiers ferroviaires sont exigeants et difficiles.

Tout est fait pour limiter les impacts, peut-on lire. Les conditions de travail imposées aux entreprises mandataires semblent ainsi totalement ignorées. Eh bien le personnel engagé sur ces chantiers souffre. Les délais sont très contraignants. Les travaux se font de jour, mais surtout de nuit et durant les week-ends et jours fériés. Par tous les temps. En opérations coup de poing (travail non-stop sur une courte période) et de plus en plus souvent. Avec des facilités et exceptions pour les autorisations de travail. On demande toujours plus de flexibilité. La pénurie de main-d’œuvre et de compétences devient de plus en plus criante.

Il est temps de prendre la juste mesure de ces conditions et de permettre des conditions de travail plus humaines. J’invite les CFF à engager des réflexions et à revoir leurs pratiques. Il ne faut pas penser qu’au bien-être des utilisateurs et des riverains.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Tel est notre pays, la Suisse!

    Elle est comment votre Suisse? En vase clos? Un jardin peuplé uniquement de pommes Boskoop? La Suisse, je la vois dans mes salles de classe: l’élève vegan qui...
  • Lisons les paroles de Nemo…

    Il y a déjà plus d’une semaine… Une semaine à lire les commentaires des médias, à plonger dans l’univers artistique de Nemo que j’ai découvert en même temps...
  • Choquée par le député Thévoz

    Selon les dires de certaines et de certains, la Suisse ne serait pas concernée par l’homophobie, qui serait un problème à l’étranger, en Irak, en Hongrie, en...
  • Notre richesse réside aussi dans la diversité culturelle

    Le 21 mai a eu lieu la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement. C’est un jour de commémoration de notre héritage...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11