La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’eau du lac ne doit pas alimenter un abattoir géant

Gérard Quillet, Missy

Publié le 19.09.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Dans l’édition de La Liberté du 30 août dernier, je constate qu’une levée d’opposition se manifeste contre le projet d’abattoir à poulets sur le site Agrico, à Saint-Aubin. Construire un bâtiment industriel de 9 hectares me paraît chose impossible dans notre région. Pour deux raisons.

Primo, cela induirait une consommation énorme en eau potable. Toute la rive sud du lac, laquelle connaît un développement démographique énorme, est alimentée en eau potable par les différents groupements constitués à cet effet. Pour couvrir ses besoins, Estavayer va construire prochainement un nouveau pompage eau potable et eau pour arrosage. L’eau est un bien précieux qu’on doit protéger. Notre lac n’est pas alimenté par un fleuve. Mais seulement par l’Orbe, la Broye et quelques petites riviè

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Le cynisme n’a pas de limite

    Le système AVS est parfait! Il faut le renforcer à la suite des augmentations de prix et ne pas remettre en question ses fondements: un système simple, social,...
  • Pour une vie digne à la retraite

    Ces dernières années, la majorité de droite qui est au pouvoir tant au Conseil fédéral qu’au parlement n’a pas cessé de baisser les prestations de l’AVS. Après...
  • Arroser tous les rentiers: non!

    On pourrait dire: «Youpi, il nous arrive une somme d’argent qui tombe du ciel, la 13e rente AVS!» Sur le fond, on est d’accord qu’une aide pourrait servir aux...
  • Verser une 13e rente, c’est tout sauf un luxe

    Les opposants à la 13e rente AVS estiment que les prestations complémentaires (PC) permettent aux rentiers modestes de vivre dignement et qu’elles suffisent...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11