La Liberté

De l’argent public gaspillé…

Partager cet article sur:
17.05.2021

Dans son courrier de lecteur du 6 mai dernier, le chef du groupe parlementaire Le Centre a expliqué que Fribourg devrait s’inspirer de l’exemple de l’ancien site d’Hürlimann, à Zurich. Je suis choqué par cette déclaration et constate que la comparaison est objectivement infondée.

Ceux qui connaissent l’histoire de cette ancienne brasserie savent que les pouvoirs publics n’ont pas dépensé autant d’argent que Fribourg – il s’agit d’un projet privé. Hürlimann SA a fusionné en 1996 avec Feldschlösschen et la fermeture a suivi. Un concours a eu lieu pour décider de l’utilisation de cette zone. Le projet vainqueur a défini un schéma de développement qui comprenait des appartements, bains thermaux, bureaux et un marché. J’ai moi-même travaillé deux ans sur ce site.

Après 2007, la société Google et le cabinet d’avocats Bär & Karrer ont rejoint le site et une nouvelle transformation avec spa & bains thermaux a été ajoutée. Une idée de développement similaire existait à Fribourg, mais ces plans n’ont pas été poursuivis. Je rappelle que les pouvoirs publics se sont engagés depuis juin 2012, en incluant la recapitalisation, pour un montant total de 180 millions de francs. L’argent des contribuables a été jeté par la fenêtre sans que l’on ait réfléchi au préalable aux opportunités qui se présenteraient pour cette zone.

Il est triste que nous ayons succombé à de tels fantasmes dans notre canton en faisant abstraction de la réalité et que nous continuerons probablement aussi dans le futur.

Emanuel Waeber, ancien député UDC,

Saint-Antoine

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00