La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Abstraction sublimée

A Bâle, le Kunstmuseum rend un très bel hommage à la grande Sophie Taeuber-Arp, dont l’abstraction naviguait entre l’art et le design

Composition à cercles et demi-cercles (1938), Equilibre (1932) et Nichtaxiale abstrakte Komposition, vitrail (1928). Art Museum Bahnhof Rolandseck/Alex Delfane/Musée de Strasbourg
Composition à cercles et demi-cercles (1938), Equilibre (1932) et Nichtaxiale abstrakte Komposition, vitrail (1928). Art Museum Bahnhof Rolandseck/Alex Delfane/Musée de Strasbourg
Composition à cercles et demi-cercles (1938), Equilibre (1932) et Nichtaxiale abstrakte Komposition, vitrail (1928). Art Museum Bahnhof Rolandseck/Alex Delfane/Musée de Strasbourg
Composition à cercles et demi-cercles (1938), Equilibre (1932) et Nichtaxiale abstrakte Komposition, vitrail (1928). Art Museum Bahnhof Rolandseck/Alex Delfane/Musée de Strasbourg
Composition à cercles et demi-cercles (1938), Equilibre (1932) et Nichtaxiale abstrakte Komposition, vitrail (1928). Art Museum Bahnhof Rolandseck/Alex Delfane/Musée de Strasbourg
Composition à cercles et demi-cercles (1938), Equilibre (1932) et Nichtaxiale abstrakte Komposition, vitrail (1928). Art Museum Bahnhof Rolandseck/Alex Delfane/Musée de Strasbourg

Samuel Schellenberg

Publié le 17.04.2021

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Rétrospective » Ironie des programmations parallèles: à Bâle en ce moment, on peut voir Sophie autant que Jean. Mais si le mari Arp est impliqué dans l’un de ces face-à-face testostéronés comme les affectionne la Fondation Beyeler – l’autre mâle sur le ring est un certain Rodin –, l’épouse Taeuber-Arp voit ses œuvres déroulées au format rétrospectif. Une exposition toute pour elle, au Kunstmuseum de Bâle, qui plus est coorganisée avec le MoMA new-yorkais et la Tate Modern de Londres. Très bien dotée, parfaitement accrochée, la plongée raconte l’étendue et la splendeur d’un corpus non figuratif au croisement des arts appliqués et des arts visuels.

L’exposition Sophie Taeuber-Arp. Abstraction vivante avance ses arguments par ordre chronologique. Un choix indispensable pour

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Ça tourne pour la Journée des moulins

    Broye. » La Journée suisse des Moulins a lieu ce samedi, et deux institutions broyardes proposent des événements dans ce cadre. Le Musée d’Estavayer ouvre...
  • pictogramme abonné La Liberté Conventions spatiales

    Jean-François Dubreuil et Max Charvolen exposent dans le cadre des dix ans de la galerie Saint-Hilaire
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00