La Liberté

16.10.2021

Mondial tous les 2 ans: le CIO inquiet de l'impact

La perspective d'un Mondial de foot biennal inquiète Thomas Bach et le CIO © KEYSTONE/AP/DAVID GOLDMAN
La perspective d'un Mondial de foot biennal inquiète Thomas Bach et le CIO © KEYSTONE/AP/DAVID GOLDMAN
Partager cet article sur:
16.10.2021

Le CIO a réclamé samedi une "consultation plus large" sur le projet de Mondial biennal de la FIFA. Il s'inquiète de voir le football empiéter un peu plus sur le territoire d'autres sports.

Doubler la fréquence de la Coupe du monde afin de "générer davantage de revenus pour la FIFA", écrit le CIO, créerait "un conflit avec d'autres grands événements sportifs internationaux, notamment en tennis, en cyclisme, en golf, en gymnastique, en natation, en athlétisme et en Formule 1".

La commission exécutive de l'instance olympique y voit un risque d'"atteinte à la diversité et au développement des sports autres que le football", dont l'audience serait mécaniquement rongée par la compétition-reine. Le CIO passe d'ailleurs sous silence la concurrence d'un possible Mondial biennal avec ses propres JO d'été, alors que les deux événements les plus prisés des diffuseurs sont pour l'instant espacés de deux ans.

Une entrave

Par ailleurs, l'organisation basée à Lausanne estime que "l'augmentation des événements masculins" pourrait entraver le développement du football féminin, un reproche déjà formulé par nombre d'opposants au projet de la FIFA, notamment l'UEFA, les clubs européens et les organisations de supporters.

Enfin, et alors que la FIFA prévoit une grande phase finale chaque été en faisant alterner son Mondial avec des tournois continentaux comme l'Euro, le CIO s'inquiète de la "pression supplémentaire importante sur la santé physique et mentale des joueurs".

La FDFA assure depuis plusieurs semaines mener "une consultation large et approfondie" sur la refonte du calendrier international, prévue pour aboutir à un vote de ses fédérations en fin d'année. Mais une vaste coalition conduite par l'UEFA et les clubs européens estime n'être pas suffisamment entendue.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00