La Liberté

Kellogg's pénalisé pour non-respect des normes anti-excès de sucre

Quelque 380'000 paquets de Corn Flakes et autres piliers du petit-déjeuner des enfants ont été immobilisés (archives). © KEYSTONE/AP/JOHN RAOUX
Quelque 380'000 paquets de Corn Flakes et autres piliers du petit-déjeuner des enfants ont été immobilisés (archives). © KEYSTONE/AP/JOHN RAOUX


Publié le 19.01.2022
Partager cet article sur:


La multinationale américaine des céréales Kellogg's a été pénalisée au Mexique pour non respect d'une nouvelle norme d'étiquetage sur les excès de sucre, de sel et de matières grasses. Le pays sud-américain est particulièrement touché par le surpoids et l'obésité.

Quelque 380'000 paquets de Corn Flakes et autres piliers du petit-déjeuner des enfants ont été "immobilisés" dans un centre de distribution de la marque américaine et 75 points de vente, a déclaré mardi à l'AFP un porte-parole du parquet général du consommateur.

Ces produits ne présentent pas d'étiquettes règlementaires mettant en garde "contre les excès de calories et de sucres ajoutés", avait indiqué l'organisme de défense des consommateurs dans un communiqué du 14 janvier.

"Nous fournissons des informations nutritionnelles en grand nombre et basée sur la science, à travers les étiquettes des produits que nous vendons dans le monde entier", s'est défendu Kellogg's dans un "avis important" sur son portail au Mexique. "Kellogg's a été la première entreprise au Mexique à inclure des guides nutritionnelles sur ses produits", ajoute Kellogg's.

Boîtes de soupes déjà épinglées

Depuis octobre 2020, une nouvelle norme oblige les entreprises agro-alimentaires à mettre en garde les consommateurs contre les excès de sucres, de sel et de matières grasses dans leurs produits. Les dessins sur les paquets d'emballages sont également interdits pour protéger les enfants.

Résultats: dans les supermarchés, la plupart des produits alimentaires - mexicains ou d'importation - sont proposés à la vente avec des timbres noir et blanc bien en évidence sur leur emballage. Ces timbres mettent en garde contre des "excès de sucre", de "sodium (sel)" ou de "graisse saturée". Certains produits présentent les trois timbres.

Les autorités tentent ainsi de s'attaquer aux problèmes de surpoids, qui touche "70% des Mexicains et presqu'un tiers d'entre eux souffre d'obésité", d'après le gouvernement. En octobre dernier les autorités avaient déjà immobilisé des boîtes de soupe instantanée pour les mêmes raisons.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00