La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La machination diabolique du sabbat

Des milliers de sorcières et sorciers ont fini sur le bûcher sans qu’il n’y ait jamais eu de flagrant délit

Sabbat de sorcières, tiré de la Chronique de Johann Jakob Wick (XVIe siècle). Un rituel d’inversion où le Diable se fait embrasser le fessier.  © DR
Sabbat de sorcières, tiré de la Chronique de Johann Jakob Wick (XVIe siècle). Un rituel d’inversion où le Diable se fait embrasser le fessier. © DR


Pascal Fleury

Publié le 17.06.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Histoire vivante

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11