La Liberté

Un röstigraben climatique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Manifestation multilingue pour le climat. Mais les divisions persistent. © Keystone
Manifestation multilingue pour le climat. Mais les divisions persistent. © Keystone
Partager cet article sur:
04.06.2021

Les initiateurs de la loi sur le CO2 sont divisés: soutien alémanique, rejet romand

Xavier Lambiel

Effet de serre » Pour Benjamin Rytz, qui représente Bâle au sein de la Grève du climat, «même si la loi CO2 n’est pas suffisante pour atteindre les objectifs que la Suisse s’est fixés, il est important de faire ce premier pas et de voter oui.» Face à la caméra d’une conférence de presse en ligne, son homologue bernoise Meret Schefer acquiesce: «Et si le oui l’emporte, il sera nécessaire d’améliorer cette loi aussi rapidement que possible, parce qu’elle oublie de nombreux secteurs essentiels, comme l’économie.» Au total, 12 sections des grévistes du climat soutiennent le texte, tout en critiquant sa légèreté. A l’exception du Tessin, elles sont toutes alémaniques.

Le 13 juin, la Suisse votera sur la loi qui entend réduire les émissions de gaz à effet de serre. Soutenu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00