La Liberté

Un Libérien condamné en Suisse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
19.06.2021

Le Tribunal pénal fédéral inflige 20 ans de réclusion à l’ex-chef de guerre Alieu Kosiah

Andrée-Marie Dussault, Bellinzone

Crimes de guerre » Alieu Kosiah est condamné à 20 ans de prison et à l’expulsion du territoire suisse pour quinze ans. Telle est la peine infligée, hier à Bellinzone, par la Cour des affaires pénales du Tribunal pénal fédéral (TPF), à l’ancien commandant du groupe armé Mouvement uni de libération pour la démocratie au Liberia (Ulimo), au terme d’un procès historique.

Vêtu de noir et de marine, le Libérien de 46 ans – arrêté en Suisse en 2014 où il est depuis en détention – a écouté le verdict en anglais sans broncher (lors des débats précédents, il avait eu à quelques reprises de vives réactions, témoignant d’un tempérament fougueux). Défendu par Me Dimitri Gianoli, Alieu Kosiah est accusé d’avoir commis des crime

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00