La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«On peut survivre sans les médias»

Pour le conseiller aux Etats Thomas Minder, les médias ne doivent surtout pas dépendre de l’Etat

Le soutien de la Confédération à toute une constellation de médias est attaqué par référendum. © Keystone
Le soutien de la Confédération à toute une constellation de médias est attaqué par référendum. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 05.01.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Médias » Pour ou contre l’aide aux médias? La campagne est lancée. Réponse le 13 février. Le projet prévoit d’augmenter de 151 millions de francs par an le soutien de la Confédération à cette branche, en partie pour une durée de sept ans. Cela ne plaît pas à Thomas Minder, membre du comité du «non». Alors que ce dernier présentait ses arguments hier à Berne, le conseiller aux Etats (indépendant, SH) nous a accordé une interview.

Le patron du groupe Ringier (propriétaire notamment du Blick), Marc Walder, est accusé de demander à ses journaux d’être bienveillants avec le Conseil fédéral. N’est-ce pas du pain béni pour votre campagne?

Thomas Minder: Cela illustre ce que je ressens depuis deux ans: le manque de distance entre Ringier e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11