La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

On a parlé recherche et bons offices

Joe Biden a été accueilli à sa descente d’avion par le président de la Confédération Guy Parmelin. © Keystone
Joe Biden a été accueilli à sa descente d’avion par le président de la Confédération Guy Parmelin. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 16.06.2021

Guy Parmelin et Ignazio Cassis ont dû limiter leurs sujets de discussion avec Joe Biden

Yves Genier

Suisse-USA » Pas facile d’aborder tous les sujets que l’on souhaite aborder quand on ne dispose que d’une demi-heure avec le chef d’Etat le plus puissant du monde. Les droits de l’homme en Chine? Pas eu le temps d’aborder la question. Les Palestiniens? Pas davantage. Les accusations de paradis fiscal? «Nous avons parlé de paradis, mais le mot fiscal n’a pas été prononcé», a glissé Guy Parmelin lors d’un point de presse à l’issue de sa rencontre avec Joe Biden tout juste arrivé à Genève, à la veille de son sommet avec le président russe Vladimir Poutine. De même, la fiscalité des entreprises, autre sujet d’agacement à Berne face à Washington, n’a que superficiellement été abordé: le président a «rappelé» à son homologue américain «q

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00