La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les juifs de Zurich veulent leur erouv

Un fil de nylon pourrait bientôt agrandir la zone d’activités pendant le sabbat. La ville n’y est pas opposée

Fête juive de Pourim dans le quartier de Wiedikon, à Zurich. L’erouv facilitera la vie des juifs pendant le sabbat. © Keystone
Fête juive de Pourim dans le quartier de Wiedikon, à Zurich. L’erouv facilitera la vie des juifs pendant le sabbat. © Keystone

Ariane Gigon, Zurich

Publié le 04.06.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Tradition » Vienne en a un depuis 2012, l’idée a ressurgi à Paris. Un projet d’erouv, puisque c’est de cela qu’il s’agit, un périmètre permettant aux personnes juives de pratiquer certaines activités même durant le sabbat, vient aussi d’être présenté à Zurich, un autre est en préparation à Bâle. En Suisse, à l’échelle d’une ville, seule La Chaux-de-Fonds a déjà cette frontière invisible, «qui ouvre plutôt qu’elle ne ferme», dit une spécialiste.

Durant le sabbat, soit la période de repos entre le vendredi et le samedi, les personnes juives ont l’interdiction de travailler. «Le principe de base est de se reposer et ne pas transformer le monde à son profit», explique Jacques Ehrenfreund, de la Chaire d’histoire des juifs et du juda&i

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11