La Liberté

Le métier de prof a la cote

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La tendance à la hausse se confirme un peu partout dans les écoles pédagogiques. © Keystone
La tendance à la hausse se confirme un peu partout dans les écoles pédagogiques. © Keystone
Partager cet article sur:
18.08.2021

Les effectifs des hautes écoles pédagogiques (HEP) augmentent chaque année un peu plus.

Selver Kabacalman

Alors que certains cantons ont déjà rouvert les écoles, la formation d’enseignant est très prisée, cette année encore. La Luzerner Zeitung relatait la semaine passée une hausse des inscriptions dans plusieurs hautes écoles pédagogiques (HEP) alémaniques. La tendance se confirme en Suisse romande.


La HEP Vaud enregistre pour cette rentrée environ 1500 nouveaux étudiants, soit 147 de plus que l’an dernier. A Fribourg, la HEP|PH FR, qui forme uniquement les enseignants au niveau primaire, constate une hausse de 20% de ses inscriptions. La HEP-BEJUNE (Berne, Jura, Neuchâtel) aura de son côté 396 nouveaux étudiants, contre 319 en 2020.

Exception genevoise

Cette tendance ne se confirme pas à Genève où les futurs profs sont formés à l’université. A noter que les formations sont soumises &agra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00