La Liberté

Le Jura bernois reste confiant

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Jura bernois reste confiant © Keystone
Le Jura bernois reste confiant © Keystone
Partager cet article sur:
27.05.2021

Après le départ de Moutier, le canton de Berne annonce de nouvelles mesures pour ses francophones

Sevan Pearson

Question jurassienne » Comment le Jura bernois imagine-t-il son avenir sans Moutier? Avec le départ de la cité prévôtoise pour le canton du Jura, il perd environ 13% de sa population et sa plus grande ville. «Cela constitue un affaiblissement clair du Jura bernois. Mais à l’échelle du canton, les francophones sont encore 100 000, principalement dans le Jura bernois, à Bienne et dans le Seeland», tempère Virginie Borel, directrice du Forum du bilinguisme à Bienne. Une minorité qui semble compter, puisque le canton a annoncé ce jeudi le projet «Avenir Berne romande» (voir ci-dessous).

Pour Kim Seiler, secrétaire générale du Conseil du Jura bernois (CJB), le départ de Moutier ne remet pas en question le poids politique de la région. La Constitution bernoise reconnaît la minorité francophone et attribue un siège

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00