La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La chasse aux donneurs

La nouvelle loi parviendra-t-elle à accroître le nombre de dons d’organes? Les avis divergent

La chasse aux donneurs © Keystone
La chasse aux donneurs © Keystone

Philippe Castella

Publié le 28.04.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Santé » L’an dernier en Suisse, 72 patients sont décédés faute d’avoir pu trouver un organe pour une transplantation, soit plus d’un par semaine. C’est à cela que s’attaque le changement de système soumis au peuple le 15 mai. En cas de oui, la Suisse passerait du modèle du consentement explicite à celui du consentement présumé au sens large, c’est-à-dire après consultation des proches, qui conserveraient un droit de veto.

Au cœur du débat, les questions éthiques que cela pose, mais aussi l’objectif visé: ce changement de système va-t-il vraiment permettre de faire croître le nombre de donneurs? Les opposants au projet en doutent: «Vous ne pouvez pas juste changer ce paramètre du modèle de consentement et prier pour qu’il y ait une explosion du nombre de donneurs. Je ne pense pa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un nouveau plaidoyer contre le F-35

    Le conseiller national socialiste Pierre-Alain Fridez sort un livre sur l’achat des avions de combat américains
  • pictogramme abonné La Liberté Ueli Maurer en Inde

    Finances, Berne, Edelweiss, Montreux, GRisons, Tessin » Le conseiller fédéral Ueli Maurer a rencontré hier à New Delhi son homologue indienne. Ils ont abordé...
  • Aucun blessé n’est arrivé d’Ukraine

    Guerre » La Suisse attend des clarifications avant d’accueillir des enfants ukrainiens pour des soins. Des enfants ukrainiens doivent recevoir une aide...
  • Mieux défrayer les paysans

    Coûts » En raison notamment de la guerre en Ukraine, les paysans suisses doivent faire face à des coûts de production supplémentaires. Les milieux concernés...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11