La Liberté

Jeudi, le Palais fédéral a eu peur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
18.09.2021

Manifestation. «Nous avons empêché une attaque contre le Palais fédéral»: le municipal bernois Reto Nause (Le Centre, photo Keystone), responsable de la sécurité, en est convaincu. Jeudi soir, sans la présence de la police, les personnes qui essayaient de détruire la barrière de protection devant le siège du parlement auraient peut-être réussi.

Selon un journaliste du Grenchner Tagblatt qui était sur place, entre 3000 et 4000 personnes se sont réunies sur et autour de la place Fédérale pour protester contre le certificat Covid. Le souvenir de l’assaut du Capitole de Washington, le 6 janvier dernier, était immédiat, écrit-il. «Liberté!» a scandé la foule, et aussi, selon les témoins, «Ueli», du nom du ministre des Finances UDC Ueli Maurer. Des personnes portant le fameux t-shirt des Freiheitstrychler ont aussi été vues. Selon la police, des provocations ont fusé tout au long de la manifestation non autorisée.

Quand quelque 200 manifestants s’en sont pris au grillage proté

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00