La Liberté

Des doutes sur un expert de l’asile

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les immigrés tibétains – ici des moines lors d’une cérémonie religieuse dans le canton de Fribourg – craignent une influence chinoise néfaste sur leurs demandes d’asile en Suisse. © Alain Wicht/archives
Les immigrés tibétains – ici des moines lors d’une cérémonie religieuse dans le canton de Fribourg – craignent une influence chinoise néfaste sur leurs demandes d’asile en Suisse. © Alain Wicht/archives
Partager cet article sur:
22.06.2021

Un spécialiste de Berne s’informe directement au Tibet et fait craindre une influence chinoise

Philippe Boeglin

Migration » Le climat s’est durci. Pour un Tibétain immigré, obtenir un statut stable en Suisse est devenu plus difficile – même si des cantons, surtout alémaniques, agissent en sens inverse. Les milieux favorables à la population himalayenne, dont des politiciens fédéraux ou cantonaux, dénoncent un tour de vis coïncidant avec l’accord de libre-échange Suisse-Chine de 2014, en raison des intérêts économiques. D’autres, comme le Conseil fédéral, insistent sur l’équilibre entre droits de l’homme et commerce.

«Je m’étonne tout autant du manque de transparence du SEM»
Jean-Luc Addor

La pratique de l’asile s’inscrit dans ce contexte. Et les procédés du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) s&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00