La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Criminalité: Bancomats ciblés

Les enquêtes menées au niveau fédéral montrent que la Suisse représente une cible de premier choix

Les malfrats qui s’en prennent aux bancomats ont plusieurs modes opératoires: l’explosif, le gaz ou l’arrachage. © Keystone
Les malfrats qui s’en prennent aux bancomats ont plusieurs modes opératoires: l’explosif, le gaz ou l’arrachage. © Keystone

Gilles Labarthe

Publié le 12.06.2024

Temps de lecture estimé : 8 minutes

S’il a beaucoup plu ces dernières semaines, le printemps a été chaud en matière de braquages de bancomats. Et tous les cantons de Suisse romande sont touchés – ou presque.

Jeudi 6 juin vers 4 h 32 du matin, une attaque a encore été signalée au Locle, dans le canton de Neuchâtel. Dimanche 2 juin, avant l’aube, des individus ont commis un braquage à l’explosif sur un distributeur automatique à billets (DAB) à Laufon (Bâle-Campagne). Dans la nuit du 26 au 27 mai à La Brévine, un bancomat de la Banque cantonale neuchâteloise (BCN) a été pris pour cible, toujours à l’explosif… Dans la nuit du dimanche 9 juin au lundi à Jegenstorf (BE) et durant la même nuit, un autre appareil a été attaqué près d’une station-service à Küssnacht am Rigi (SZ). Ce qui porte à 21 le nombre de bancomats attaqués depuis le début de l’année selon les chiffres de l’Office fédéral de police (fedpol).

Extension du domaine de lutte

Que fait la police? Et que retenir de cette nouvelle salve d’attaq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11