La Liberté

Conférence du Conseil fédéral: ce qui devrait changer le 1er mars

Les Musées du canton devraient pouvoir rouvrir le 1er mars. © Charly Rappo
Les Musées du canton devraient pouvoir rouvrir le 1er mars. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
17.02.2021

Le Conseil fédéral a présenté ce mercredi un plan de réouverture de la société suisse à partir du 1er mars. Si ce plan est validé par les cantons, voici ce qui va changer dès le 1er mars.

LIB/ATS

Un allègement des mesures de lutte contre le Covid-19 à un rythme mensuel. Voici ce qu’a proposé le Conseil fédéral ce mercredi lors d’une conférence de presse très attendue. Ce plan de déconfinement par étapes sera soumis aux cantons pour validation. Le Conseil fédéral ne prendra une décision définitive que le 24 février. Mais d’ici là, voici ce que le Conseil fédéral estime pouvoir rouvrir le 1er mars:

» Les magasins dits «non-essentiels». Mais avec une limitation stricte du nombre de clients par mètre carré.

» Les musées, les zoos, les centres de loisirs en extérieur, les jardins botaniques. Mais avec port du masque obligatoire, maintien des distances et capacités d’accueil restreintes.

» Les salles de lecture des bibliothèques et des archives. Selon les mêmes règles.

» Les installations sportives telles que patinoires, terrains de football ou de tennis. Seuls des groupes de cinq personnes pourront y accéder en même temps. Le port du masque et le respect des distances sera exigé. Les contacts et les compétitions restent interdits pour les adultes.

» Exceptions pour les mineurs. Les moins de 18 ans pourront à nouveau participer à des compétitions sportives et exercer des activités culturelles (musique, chant, etc). Cette limite était fixée à 16 ans auparavant. Ces activités se dérouleront toutefois sans public.

» Les rassemblements seront autorisés jusqu’à 15 personnes à l’extérieur. Les rassemblements de plus de cinq personnes à l’intérieur restent interdits.

 

Le Conseil fédéral prévoit un deuxième paquet d’assouplissements dès le 1er avril. Celle-ci pourrait comprendre l’ouverture des terrasses des restaurants, la possibilité de faire du sport à l'intérieur ou d'organiser des événements culturels ou sportifs avec public.

Pour ce faire, plusieurs conditions devront toutefois être réunies:

» Le taux de positivité devra être inférieur à 5%

» L’occupation des lits de soins intensifs par les patients Covid devra être inférieure à 25%

» Le taux de reproduction devra être en-dessous de 1

» L'incidence sur 14 jours au 24 mars ne devra pas être plus haute que celle du 1er mars

Toutefois, Alain Berset a été clair lors de la conférence de presse: le respect de toutes ces conditions ne garantit pas un assouplissement automatique des mesures anti-Covid. Rendez-vous est d’ores et déjà pris lors d’une conférence de presse agendée le 24 mars.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00