La Liberté

L’art de piloter avec la tête

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Jason Dupasquier (à droite): «Je préfère soit le sec, soit le carrément mouillé.» © Keystone
Jason Dupasquier (à droite): «Je préfère soit le sec, soit le carrément mouillé.» © Keystone
Partager cet article sur:
17.05.2021

Jason Dupasquier s’est classé 13e du GP de France de Moto 3. Il est 10e du général

Gilles Liard

Motocyclisme » Trois points. C’est la nouvelle manne thésaurisée par Jason Dupasquier, 13e du Grand Prix de France, hier au Mans. Cette performance, frappée du sceau de la sagesse, le propulse au 10e rang du classement général après cinq courses. Disputée sur sol humide, l’étape sarthoise a été marquée par une kyrielle de chutes. Elle a consacré l’Espagnol Sergio Garcia, qui enlève le deuxième succès de sa carrière à ce niveau.

L’humidité, Jason Dupasquier abhorre: «Je préfère soit le sec, soit le carrément mouillé. Au moins, on sait à quoi s’en tenir, caricaturait le Gruérien, quelques minutes après l’arrivée. Avec des gommes de pluie sur une piste qui s’assèche, ça glisse et ça bouge sans arrêt. Compte tenu de c

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00