La Liberté

Il a hâte d’en découdre

Partager cet article sur:
27.02.2021

Dario Cologna ne part pas favori, mais il n’a pas dit son dernier mot

Ski de fond » Champion olympique en 2014 et du monde en 2015, Dario Cologna peut-il à nouveau être le maître du skiathlon (15 km classique suivi de 15 km libre) dont le titre 2021 sera décerné ce samedi à Oberstdorf ? Même si les Norvégiens et les Russes en imposent, le Grison de 34 ans affirme n’avoir pas dit son dernier mot.

«Je ne suis certainement pas le grand favori, avoue-t-il. Mais je suis prêt et je me réjouis d’en découdre. Lorsque l’on dispute des championnats du monde ou des Jeux, seules les médailles comptent. Et pour un skieur comme moi qui en possède déjà sept, il est indéniable que les attentes peuvent être élevées. Mon objectif est simple: être en mesure de m’immiscer dans la lutte pour les médailles.»

Septième à Lahti de l’unique skiathlon disputé cet hiver, Dario Cologna aborde la course d’aujourd’hui pratiquement sans aucun repère. Il n’a, en effet, plus skié en compétition depuis près d’un mois. Il s’est entraîné dans l’Engadine et à Davos avant de rejoindre Oberstdorf mercredi.

«C’est vrai, je n’ai aucune garantie que tout va bien se passer samedi (aujourd’hui, ndlr), poursuit-il. Je m’attends à une course rapide. A une course par éliminations aussi. Après les 15 premiers kilomètres, je pense que le peloton de tête ne sera pas imposant. Je vais m’efforcer de rester avec les meilleurs tout en économisant mes forces. Si les jambes sont là, tout sera possible.»

Bolshunov en sursis

Alexander Bolshunov sera en sursis pour les prochaines courses de fond suite à son coup de sang de la fin janvier où au terme du relais à Lahti, il s’en était pris physiquement au Finlandais Joni Mäki.

S’il ne commet aucune infraction lors des cinq prochaines courses de la FIS aux mondiaux ou en Coupe du monde, son action de Lahti restera sans suite. Si Bolshunov se faisait remarquer par un geste antisportif d’ici là, il écoperait d’une suspension pour deux événements de la Coupe du monde. ats

Classements

Oberstdorf (GER). Championnats du monde. Combiné nordique. Messieurs. Petit tremplin (1 saut/10 km de fond). Classement final: 1. Jarl Magnus Riiber (NOR) 23'01''2 Minuten. 2. Ilkka Herola (FIN) à 0''4. 3. Jens Luraas Oftebro (NOR) à 0''9. 4. Eric Frenzel (GER) à 5''9. 5. Akito Watabe (JPN) à 9''0. 6. Fabian Riessle (GER) à 16''8. Pas de Suisse en lice.

Saut à skis. Dames. Par équipes (petit tremplin). Classement final: 1. Autriche (Daniela Iraschko-Stolz 97 m/99,5 m, Sophie Sorschag 88/93,5, Chiara Hölzl 89,5/96,5, Marita Kramer 102,5/104) 959,3 points. 2. Slovénie (Nika Kriznar 98/106, Spela Rogelj 93,5/96,5, Ursa Bogataj 91,5/97, Ema Klinec 91/95,5) 957,9. 3. Norvège (Silje Opseth 98/99, Anna Odine Ström 87/91, Thea Minyan Björseth 93/98,5, Maren Lundby 95,5/97,5) 942,1. 4. Japon 877,5. 5. Allemagne 873,1. 6. Russie 787,4. 7. Pologne 631,2. 8. République tchèque 621,5. 12 nations en lice. Sans participation suisse.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00