La Liberté

Une charge en entrée et un dessert AOP

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Patrick Fischer a donné sa confiance à Killian Mottet (en noir), qui n’en demandait pas tant. © Keystone
Patrick Fischer a donné sa confiance à Killian Mottet (en noir), qui n’en demandait pas tant. © Keystone
Partager cet article sur:
29.05.2021

Killian Mottet revient sur sa première apparition à un mondial. Avant de doubler la mise aujourd’hui?

Pierre Schouwey

Hockey sur glace » Centre olympique de Riga, jeudi aux alentours de 16 h 40: il reste moins de cinq minutes à disputer dans la première période du match entre la Suisse et la Slovaquie lorsque Patrick Fischer tape sur l’épaule de Killian Mottet. «Quand le coach m’a dit «go», j’ai traversé la patinoire et je suis allé finir ma charge.» Et l’attaquant de 177 cm, plus connu pour ses qualités de finisseur que pour son impact physique, d’éclater de rire: «Surprenant, hein?»

Derrière son écran, l’attaquant de Gottéron rayonne malgré l’heure matinale du rendez-vous. A 30 ans et 132 jours, le Fribourgeois a fêté sa première apparition dans un championnat du monde, adultes et juniors confondus, avec une large victoire face à la Slovaquie (8-1). «Je ressens de la fierté. Apr&eg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00