La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Jean-François Sauvé, ancien attaquant de Gottéron: «Fribourg, c’était le bonheur!»

Attaquant de Gottéron entre 1986 et 1989, le Québécois âgé aujourd’hui de 64 ans revient sur son passé fribourgeois. Oui, il réclamait auprès des arbitres des deuxièmes assists, avoue-t-il. Interview.

Jean-François Sauvé (devant) lors de la saison 1988-1989. Sa dernière sous le maillot de Fribourg-Gottéron.
Jean-François Sauvé (devant) lors de la saison 1988-1989. Sa dernière sous le maillot de Fribourg-Gottéron.

Patrick Fasel

Publié le 07.03.2024

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Quand, à la fin de l’entretien téléphonique, nous lui avons dit merci, il nous a remerciés à son tour. Avant d’ajouter: «Et puis, saluez tous les Fribourgeois. Je n’ai eu que des bons moments avec eux. Quand j’entends des gens parler français avec l’accent suisse, ici au Canada, je suis obligé de les interpeller. Parce que je suis toujours content de renouer avec ce passé qui me tient tellement à cœur.»

Attaquant de Gottéron entre 1986 et 1989, Jean-François Sauvé vit aujourd’hui à Mirabel, au Québec, où il vend des vêtements et du matériel de hockey sur glace. De baseball aussi. Agé de 64 ans, celui qui avait terminé topscorer de ligue nationale A lors de l’exercice 1986-1987 avec 90 points en 32 matches a six petits-enfants, qu’il prend le temps de voir grandir. Fort

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11