La Liberté

«Après la rage, les enseignements»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Raphael Diaz (à gauche) jouera ce soir pour la première fois contre Zoug, son club de toujours. Jusqu’à cette année. © Keystone
Raphael Diaz (à gauche) jouera ce soir pour la première fois contre Zoug, son club de toujours. Jusqu’à cette année. © Keystone
Partager cet article sur:
18.09.2021

Raphael Diaz a subi mardi avec Gottéron une remontada qu’il… avait déjà connue en NHL ou avec Zoug

Patricia Morand

National League » «Zoug, c’est ma patrie! C’est là où j’ai grandi, où j’ai joué au hockey. J’y ai ma famille et des amis.» Hormis ses quatre saisons en Amérique du Nord, Raphael Diaz n’a connu qu’un seul club, celui de Suisse centrale. C’était évidemment avant de s’engager, à 35 ans, pour quatre saisons avec Fribourg-Gottéron. Le défenseur a posé son balluchon dans la région voici quelques semaines. Forcément, le retour au bercail avec le Dragon sur la poitrine, ce soir, sera particulier.

Capitaine de l’EV Zug, Raphael Diaz soulevait le 7 mai dernier le trophée jaune du champion suisse de National League. Le défenseur se retrouve 134 jours plus tard dans le camp adverse. C’est la première fois qu’il affronte son club de formation et de cœur. «Je connais toute l&

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00