La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Hippisme: Robin Godel: «Les Jeux, j’y pense tout le temps»

Les Jeux olympiques approchent pour Robin Godel. Trois ans après le drame de Tokyo et la chute de son cheval, le Broyard, champion de Suisse dimanche à Avenches, se réjouit de la nouvelle chance qui lui est offerte en juillet à Paris.

Robin Godel et son hongre Grandeur de Lully ont dominé le concours complet d’Avenches. © Jean-Baptiste Morel
Robin Godel et son hongre Grandeur de Lully ont dominé le concours complet d’Avenches. © Jean-Baptiste Morel

François Rossier

Publié le 09.06.2024

Temps de lecture estimé : 5 minutes

«Tout se passe comme prévu!» Robin Godel peut avoir le sourire. A moins de 50 jours des Jeux olympiques, le cavalier broyard est devenu champion de Suisse du concours complet (lire ci-dessous) dimanche à l’Institut équestre national d’Avenches (IENA). Il a surtout qualifié officiellement son cheval Grandeur de Lully pour les JO de Paris. Une étape de plus qui va l’aider à se rendre dans la capitale française avec l’esprit serein.

Il lui restera encore à faire pareil au début juillet avec Global DHI pour que le tableau soit idyllique. «Global a dû se taper dans le box avant le cross. Il avait une patte gonflée. Je ne voulais pas prendre de risques», explique le vainqueur du jour, qui aura l’occasion de remplir les critères de sélection à Aix-la-Chapelle, où il se rendra dans un petit mois.

Ce concours complet, estampillé 4 étoiles, disputé à domicile, était le dernier où Robin Godel (25 ans) a monté son hongre de 16 ans avec qui il espère briller à la fin du mois prochain

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11