La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Foot des talus: Cédric Tona: «Il nous reste quatre finales à jouer»

Revenu de nulle part, le FC Fribourg de Cédric Tona peut encore espérer se sauver en 2e ligue. Les Pingouins enchaînent les victoires et peuvent espérer sauver leurs plumes et éviter une nouvelle culbute.

Le FC Fribourg et son entraîneur Cédric Tona (à droite). © Charly Rappo
Le FC Fribourg et son entraîneur Cédric Tona (à droite). © Charly Rappo

Adrien Schnarrenberger

Publié le 21.05.2024

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Cédric Tona n’est pas très content de voir un journaliste débarquer au stade Saint-Léonard. Le directeur sportif, entraîneur et à peu près toutes les autres fonctions vacantes du FC Fribourg préférerait que le club de la capitale puisse continuer son petit bonhomme de chemin en mode sous-marin dans le fond de cale de 2e ligue régionale. Quiconque maîtrise le livret de trois l’aura pourtant remarqué: les Pingouins enchaînent les victoires et peuvent, à quatre journées de la fin, espérer sauver leurs plumes et éviter une nouvelle culbute. «J’ai toujours dit que tant que c’était mathématiquement possible, on devait y croire», tonne le technicien de 49 ans.

En hiver, lorsque le total du FCF était de 3 points (et 3 autres envolés sur le tapis vert), Cédric Tona était sans doute le seul à rêver de remontada. Il a su convaincre non seulement ses joueurs (anciens et nouveaux), mais beaucoup plus loin à la ronde, à voir la jolie foule qui a garni les travées rénovées de Saint-Léonard,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11