La Liberté

Le Bélarus perd les européens

Partager cet article sur:
28.05.2021

Cyclisme sur piste » L’Union européenne de cyclisme a annulé l’événement prévu du 23 au 27 juin à Minsk.

Conspué par les Occidentaux depuis le détournement d’un avion de ligne, le Bélarus a perdu hier l’organisation des championnats d’Europe de cyclisme sur piste et voit son isolement diplomatique se doubler d’une mise au ban sportive. Après deux jours d’hésitation, l’Union européenne de cyclisme (UEC) a annulé l’événement prévu du 23 au 27 juin à Minsk, soit le dernier grand rendez-vous des pistards européens avant les JO de Tokyo, «à la lumière de la situation internationale actuelle».

La veille déjà, les fédérations allemande et néerlandaise de cyclisme avaient annoncé le retrait de leurs équipes de l’événement. Les Néerlandais avaient estimé que «la sécurité des coureurs et du personnel» ne pouvait «être garantie».

«Nous nous employons déjà à trouver une solution alternative qui permette aux athlètes de nos 50 fédérations nationales de disputer la manifestation continentale cette saison», a promis le président de l’UEC Enrico Della Casa, cité dans un communiqué. Si elle chamboule la préparation olympique des coureurs concernés, l’instance européenne n’a pas détaillé les options à sa disposition, alors que la crise sanitaire n’aide pas à trouver des solutions de repli.

Pour le Bélarus, dont le président Alexandre Loukachenko avait fait du sport international un instrument de rayonnement personnel, cette décision est un nouveau signe de marginalisation. Loin de s’apaiser, la réprobation internationale visant le pays depuis la réélection contestée de M. Loukachenko en août 2020, jugée «truquée» par les Européens, a encore augmenté ces derniers jours. ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00