La Liberté

Natan Jurkovitz: «Jamais je ne me suis senti ridicule»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Natan Jurkovitz (à droite, ici contre la Finlande) et l’équipe de Suisse devront faire mieux qu’en février dernier. © Keystone-archives
Natan Jurkovitz (à droite, ici contre la Finlande) et l’équipe de Suisse devront faire mieux qu’en février dernier. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
26.11.2020

Avant Suisse-Serbie, Natan Jurkovitz évoque ses débuts confinés mais trépidants en Israël

Pierre Salinas

Basketball » Le retour au bercail a été bref. A peine Natan Jurkovitz a-t-il pu dire bonjour à sa mère, qui est allée le chercher dimanche à l’aéroport de Zurich, et passer un peu de temps en famille qu’il sautait dans un nouvel avion. Direction la ville finlandaise d’Espoo, que l’équipe de Suisse a rejointe lundi soir déjà. Et où elle affrontera la Serbie samedi après-midi (15 h) puis la Géorgie deux jours plus tard pour le compte des éliminatoires de l’Eurobasket 2022.

Fidèle à lui-même, le nouveau joueur de l’Hapoël Beer-Sheva croit dur comme fer en un exploit, deux pourquoi pas (lire ci-après). Et si la situation sanitaire lui pèse forcément, elle n’a en rien altéré sa bonne humeur ni cette espèce d’assurance espiègle qui le caractérisaien

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00